Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/04/2009

Endettement : la charge de Couderc contre Chevalier




Raymond Couderc avait commencé fort, avant-hier soir en conseil municipal, à l'heure de discourir sur le compte administratif 2008 de la commune. Jean-François Corbière, adjoint chargé de l'exécution budgétaire, avait évoqué un endettement assez haut, la Ville devant retrouver « des zones plus fréquentables d'ici trois ans ».

Raymond Couderc a profité de la présentation pour régler quelques comptes : « Une lectrice ignare d'un grand quotidien régional (Ndlr : c'est nous...) a comparé de façon imbécile (Ndlr : c'est elle...) la dette de Montpellier et de Béziers sans savoir qu'à Montpellier la commune a refilé toutes les compétences avec des grosses dettes à l'Agglo. » Couderc ne l'a pas nommée, et seuls les lecteurs très attentifs de Midi Libre auront pu identifier... Karine Chevalier, socialiste biterroise et ancienne adversaire de Raymond Couderc aux sénatoriales.
C'est effectivement dans le courrier des lecteurs que Karine Chevalier avait livré son point de vue. Arrivée un peu plus tard au conseil municipal dans les rangs du public, la socialiste « ignare » n'a pas entendu la charge du maire. Lequel s'en est aussi pris à la gestion communale d'avant 1995 et son arrivée aux commandes : « En 1993, 1994 et 1995, on avait appuyé trop fort sur la pédale de l'investissement sans prendre suffisamment de précautions. Le ratio de solvabilité avait dépassé 21. On est à 9,5 aujourd'hui, ce qui est tout à fait raisonnable.
» S'il était à 5 il y a peu, l'aggravation de l'endettement est maîtrisée
, a insisté Raymond Couderc : « Il fallait utiliser cette bonne santé vertueuse pour faire des investissements. » Une version contestée par le communiste Aimé Couquet qui estime que « l'endettement de 1828 € par habitant à Béziers est très important, ce n'est pas une paille dans une période comme celle-là ».
Arnaud Boucomont, Midi Libre

29/03/2009

Ecran de fumée

Pas un jour ne s'écoule sans sa nouvelle affaire de parachute doré, stocks options, bonus ou autres. Pas un jour ne s'écoule sans que nous goldenparachute.1204555653.gifn'entendions le choeur de l'UMP - animé par son snipper fou, l'inénarrable Lefevbre- se déchainer contre ses patrons scandaleux, immoraux ou amoraux, indécents. Les mêmes qui parlent de "spoliations" quand il s'agit de supprimer le bouclier fiscal.....

Alors, pourquoi un tel déchainement? Pourquoi une telle chasse aux boucs émissaires que l'on désigne à la vindicte du bon peuple?

Aux Etats-Unis , l'état a sauvé les grandes banques à coup de milliards de dollars et les a , de fait, nationalisées partiellement. C'est même Georges Bush qui, le premier, a commencé à acheter les actions.
En France, l'état a renfloué les banques mais sans aucune contrepartie....et sans aucun moyen d'intervention sur l'économie. Alors ,un bel écran de fumée du meilleur effet dissimule le tout.
Et pendant ce temps, on oublie les liceniements par milliers.