Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/12/2014

La laïcité ne s'use que quand on ne s'en sert pas

Après la crèche , c'est au tour de la ménorah- ou plutôt de la hanoukkia- a être exposée dans les locaux de la mairie, lieux public par excellence, au même titre que la préfecture...Comme si la laïcité, c'était l'exposition , ou plutôt la juxtaposition publique de divers symboles religieux . Car qui peut prétendre , sans mauvaise foi, que la crèche et la hanoukkia ne sont  pas  des symboles religieux ? La crèche, symbole de la fondation du christianisme , la hanoukkia , symbole de la victoire du monothéisme sur le paganisme. Qu'exposera donc Robert Ménard le 3 janvier pour Mawlid ( fête de la naissance de Mohammed )? Un Coran?

La laïcité, principe fondamental de notre République, est à nouveau mise à mal à Béziers. La loi de 1905 est à nouveau transgressée. Je vais donc saisir une nouvelle fois le tribunal administratif .

 

laicité.jpg

09/12/2014

9 décembre: journée de la laïcité

laicite-point-barre.jpg


C'est le 9 décembre 1905 qu'a été votée la loi sur la séparation des Eglises et de l'Etat. Cette  loi, fondement de la laïcité, permet de puis plus d'un siècle , de préserver la liberté de conscience de chacun , les croyances religieuses relevant de la sphère privée.

La laïcité n'a pas à être affublée d'adjectifs: il n'y a pas de laïcité "positive" (qui sous entend une laïcité négative) . Il n'y a pas de laïcité " intelligente" (par opposition à une laïcité stupide ). La laïcité , c'est une valeur fondatrice et un principe essentiel de la République,  gage du bien vivre ensemble.

Aujourd'hui, à Béziers, ce principe républicain est bafoué par un maire qui se prend pour un croisé du christianisme : messe dans les arènes pour débuter la féria, crèche de la nativité dans la maison commune que constitue la mairie.

08/12/2014

Ecole de la deuxième chance: un second souffle pour les jeunes

ER2C.PNG

ER2CARTICLE.PNG

 

07/12/2014

La crèche devant le T.A

crechesaiseTAmidilibre.PNG

Crèche à la mairie de Béziers: j'ai saisi le tribunal administratif

 

Monsieur le Président du Tribunal administratif de Montpellier,

 

Le maire de Béziers expose dans les locaux de la mairie une crèche.Un tel objet a un caractère religieux : « la crèche représente, par son contenu qui illustre la naissance de Jésus Christ, et sa concomitance avec les préparatifs de la fête chrétienne de la nativité, un emblème religieux spécifique dont la symbolique dépasse la simple représentation traditionnelle familiale et populaire de cette période de fête  » jugement n° 1211647 du TA de Nantes

 

L'article 1 de la constitution de la V République stipule "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances"

 

L'article 1er de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat indique que « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public. »

 

L'article 28 de la loi de 1905 précise: "Il est interdit, à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l'exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires ainsi que des musées ou expositions"

 

L'exposition de cet objet à caractère religieux dans un lieu public contrevient aux articles de loi précités .

Par ces motifs , je vous demande d'ordonner le retrait de ladite crèche .