Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/03/2013

Mais qui va garder les cantons?

On se souvient de la petite phrase de Laurent Fabius à propos de Ségolène Royal: "Mais qui va garder les enfants". Aujourd'hui,  c'est "mais qui va garder les cantons?"

" Surtout pas les femmes !" répondent en filigrane  la plupart de ces messieurs conseillers généraux ! Sur le papier , tous sont  favorables à l'accès des femmes aux responsabilités électives! Mais quand on passe aux travaux pratiques, ça coince!

Que dit le projet de loi? Les futurs conseillers départementaux seront élus sur un territoire, la canton, au scrutin binominal , c'est à dire  par deux, soit un homme et une femme . C'est une réponse originale et pragmatique à la quadrature du cercle. Les presidents de conseils Généraux ne voulaient pas de scrutin de liste au nom du sacro saint "ancrage territorial" ( Personnellement élue dans ce type de scrutin, je n'ai pourtant pas le sentiment d'être une conseillère régionale hors sol ). Et il fallait mettre de la parité dans une institution très masculine: 4 femmes sur 49 élus dans l'Hérault. 

L'accouchement ne se fera pas sans douleur . Les poncifs destinés  à faire avorter la réforme ne manquent pas !Depuis " Qui va gérer le canton" , en passant par "Les femmes ne veulent pas s'engager en politique . Elles ont leurs enfants à récuperer à l'école" pour finir avec "Une femme aura besoin d'un homme pour être candidate" !

parite.jpgSi ce prurit masculin a trouvé écho au sénat , qui a rejeté le texte, ce lan'a pas été le cas à l'Assemblée Nationale où il a été voté à une large majorité. Et comme chacun le sait, c'est l'assemblée nationale qui a le dernier mot.... Ainsi, demain les hommes auront besoin d'une femme pour être candidats !! 

 

Les commentaires sont fermés.