Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/12/2012

Chabadabada ou le binominal sexué

Le 28 novembre, au Conseil des ministres ,Manuel Valls a présenté le projet de loi  concernant les futures élections territoriales , à savoir conseil municipal,  conseil général et conseil régional. 

Concernant les communes, les élections se feront au scrutin de liste dès 1000 habitants ( et non plus 3500 ) et  les conseillers communautaires ou conseillers d'agglo seront les élus en tête de liste . 

Les élections départementales et régionales auront lieu en 2015 et non en 2014 .

Le grand bouleversement concerne le mode de scrutin des élections départementales puisque l'on passe de l'uninominal à 2 tours au binominal sexué à 2 tours . En effet, les conseils généraux sont quasiment uniquement masculin et là l'introduction des suppléants n'a fait qu'accentuer cet état de fait, femme rimant désormais avec suppléante...L'Hérault, en ce domaine, est remarquable puisque sur 49 conseillers généraux , il n'y avait que 2 femmes . Elles sont 3 désormais depuis la démission de Patrick Vignal devenu député pour cause de non-cumul .

Pour respecter l'article 1 de la constitution qui stipule que "La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives" , Manuel Valls a donc fait preuve d'imagination. On élira 2 conseillers départementaux sur un même canton,  un duo composé d'une femme et d'un homme.La carte cantonale sera modifiée en tenant compte de la démographie alors que le nombre de conseillers restera quasiment inchangé.

Ainsi, dans l'Hérault  , on devrait avoir 48 ou 50 conseillers départementaux dont la moitié seront des femmes . La représentativité des villes , comme Béziers par exemple, sera accrue pour offrir de "meilleures bases démocratiques".

Alors que la moyenne actuelle par canton sur le département est de 21000 habitants, on peut imaginer que la canton de Saint Chinian avec ses 7928   habitants sera regroupé dans un ensemble plus vaste . Et ce d'autant plus que chaque canton désignant  2 conseillers , les nouveaux cantons héraultais devraient rassembler 40000 personnes .

Si l'on prend la situation biterroise au sein de la circonscription, il devrait y avoir , pour 120 000 habitants 3 cantons élisant 6 conseillers départementaux dont 3 femmes et 3 hommes !

 

arite.jpg


Les commentaires sont fermés.