Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/10/2012

Retour sur un congrès

Le 76 ° congrès de notre parti vient de s'achever. 

Un congrès tout différent de celui de Reims. Un congrès sans tension , ce qui fait dire à la presse  ,en mal de sensations fortes , qu'il était morose....On avait déjà eu la même analyse au moment de l'université d'été de La Rochelle.

Un congrès où les uns et les autres se sont succédés à la tribune pour expliquer l'action du gouvernement ou pour l'aiguillonner comme sur la problématique du non cumul des mandats .

Un congrès avec 3 temps forts

- l'intervention de Manuel Valls qui a rappelé que la gauche n'avait pas gagné toutes les élections, locales comme nationales par simple rejet de la droite mais paradesion à son projet, ses pratiques, ses valeurs. Tout comme à La Rochelle , il a été largement ovationné

- celle de Martine Aubry comme défense et illustration de l'action gouvernementale. Elle a ramené chacun d'entre nous à ses responsabilités " C'est plus facile de signer des pétitions que de  convaincre son voisin."

-Enfin, celle  de Jean Marc Ayrault . Après avoir fait dans une première partie un véritable "discours de la métode", il a tracé dans une deuxième les perspectives, les objectifs, les contours "d'un nouveau modèle français"

Le congrès s'est conclu dimanche avec Harlem Désir , désormais premier secrétaire. Un discours offensif...On va en avoir bien besoin car à l'UMP la guerre des chefs se traduit par un pilonnage massif de tout ce que fait la gauche. On va en avoir besoin tout particulièrement ici où nous sommes lancés dans une nouvelle campagne législative avec un enjeu fort, conserver cette circonscription à la gauche avec la réélection de Dolorés Roqué


Manuel Valls - Congrès de Toulouse par PartiSocialiste

Les commentaires sont fermés.