Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/09/2012

Une rentrée particulière

Une rentrée particulière à plus d'un titre ! 

Une rentrée difficile  , comme celles qui se sont déroulées depuis 5 ans , avec son cortège de suppression de postes. 

Oui! Cette rentrée a été préparée et organisée par la droite rentree-scolaire-2011-suite-L-e940Jp.jpegqui avait programmé une fois de plus 14 000 suppressions de postes ! Cela se traduit , dans le collège où j'exerce , par des classes bondées, 30 élèves de la 6° à la 3°! Autant dire des conditions difficiles pour faire travailler chaque élève en prêtant attention à ses difficultés ou ses attentes particulières . 

Rentrée difficile, année  qui sera difficile certainement mais l'atmosphère a changé !!

François Hollande a mis la jeunesse et donc l'école au coeur de son projet. L'Education Nationale n'est plus stigmatisée comme auparavant. N'oublions pas que pour Sarkozy , le curé était plus apte que l'instituteur à transmettre les valeurs ou que faire découvrir "La princesses de Clèves " a un futur guichetier était une ineptie. Sans compter les réformes faites non dans l'intérêt des élèves mais pour supprimer des postes , que ce soit la réforme des lycées ou celle de la formation des jeunes profs - ou plutot de la disparition de formation professionnelle - qui a abouti en 5 ans à un immense plan social de près de 100 000 emplois supprimés!

On a vu les résultats dans les études internationales: une baisse du niveau des petits Français et une école qui accroit les inégalités sociales !! Un bilan catastrophique !

Désormais , l'école n'est plus considérée comme une variable d'ajustement budgétaire mais comme un investissement  d'avenir , comme la base du pacte républicain." Refonder l'école pour refonder la République", c'est le leitmotiv de François Hollande et de Vincent Peillon.

Des mesures  ont donc été prises pour infléchir ce qui avait été organisé par la droite: 1000 postes en plus , davantage de surveillants, de CPE , de la formation pour les profs stagiaires ( 3 heures de décharge , ce qui est un pis aller en attendant l'an prochain) . 

Ce ne sont que des mesures d'urgence , cela ne fait pas une politique mais cela contribue à donner le ton . La rentrée prochaine sera differente, même si le chemin n'est pas pavé de roses!

Les commentaires sont fermés.