Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/07/2012

En gare

Jeudi avait lieu à Nissan l'ultime réunion de débat sur la future ligne à grande vitesse avec en point de mire la localisation des gares et le tracé . 

Les 5 scénarios ont été présentés :

- desserte par les gares actuelles de Béziers et Narbonne

- construction d'une nouvelle gare avec 3 choix possibles: Béziers Est ( à Villeneuve les Béziers) , Nissan, Narbonne Ouest

_ construction de 2 gares nouvelles , à Béziers Est et à Narbonne Ouest.

Ces derniers temps, le choix des dessertes a fait couler beaucoup d'encre , le maire de Béziers traitant de traitres les élus du biterrois qui ne soutiennent pas son projet de gare à Béziers Est!! A ce rythme,il finira bientôt par demander à les faire passer devant un peloton d'exécution ! On voit une nouvelle fois le "conducator " de Béziers à l'oeuvre!!

 Pour autant, les élus du biterrois devraient se rassembler autour du projet de Nissan si nous ne voulons pas être condamnés à voir passer les trains! 

Pourquoi? 

- Le projet de gare à Béziers Ouest est dispendieux car, comme il n'y a pas de liaison avec la ligne classique et donc le réseau TER , il faut construire le raccordement, ce qui double le prix( une gare , c'est environ 100 millions d'€ ). Sans compter la fait qu'elle se situerait en zone potentiellement inondable. 

 

- le projet de gare à Narbonne Ouest est soutenu politiquement et financièrement par tous les élus de l'Aude... Conseil Général,Grand Narbonne et Agglo de Carcassonne étant au tour de table des financeurs! 

En revanche, le Conseil Général de l'Hérault refuse de s'associer au projet , tout comme il a refusé de financer le contournement Montpellier Nimes.L'Aude peut -elle accepter de payer sans en recueillir les fruits?

Désormais ,  Raymond Couderc ne demande pas la seule gare de Béziers mais lie son projet à celui de Narbonne. Donc 2 gares nouvelles...Va-t-on tranformer le TGV en TER ? Sans compter les coûts induits en terme d'investissement et de fonctionnement (3 millions d'€ par an). Mais , depuis que la majorité a changé, le Maire de Béziers semble moins soucieux des deniers publics et de l'importance de la dette. 

C'est pour cela que le projet d'une gare à Nissan semble le compromis le plus acceptable car il permet la desserte des deux bassins, celui de Béziers et de Narbonne; il favorise le rapprochement des deux villes et son coût est le plus faible.La réponse ministérielle sera donné en OctobreNissan vue ligne LGV



L

Les commentaires sont fermés.