Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/06/2012

A l"école , le changement, c'est maintenant !

Hier, François Hollande s'est rendu dans une école primaire en milieu rural. Une visite toute symbolique , à la veille de ce premier tour des élections législatives , pour montrer que la priorité de son quinquennat, c'es l'école. 

Déjà , le jour de la passation des pouvoirs, il avait rendu hommage à Jules Ferry, le père des lois de 1881 qui rendent l'école obligatoire, gratuite et laïque. 

Au cours des 5 dernières années, l'école a été maltraitée par la droite qui n'a vu en elle qu'une variable d'ajustement pour faire diminuer le nombre de fonctionnaires.

85000 postes d'enseignants supprimés , sans parler des postes de surveillants, d'infirmiers , d'assistants sociaux.De moins en moins d'adultes dans les établissements, ce qui peut expliquer la hausse des inciviltés et de la violence.

PPRE-BD-evaluation-formative.jpgLes résultats sont là: les élèves français ont décroché dans toutes les enquêtes internationales. Les évaluations PISA (dans les pays de l'OCDE ) vont plus loin. Non seulement, le niveau des petits français a baissé mais l'école française accroît les inégalités sociales alors qu'elle devrait les combattre. Le nombre d'élèves qui décrochent et quittent le système scolaire sans qualification a explosé .

 Même les rapports de l'inspection générale pointent le naufrage , mais ils n'avaient  pas été publiés par Luc Chatel!

Aussi, dès cette rentrée, la première mesure d'urgence, c'est de créer  1000 postes d'enseignants . 60 000 seront créés au cours du quinquennat . Et que l'on ne vienne pas dire que la réussite des élèves n'est pas liée aux moyens! Sarkozy a inventé le contre exemple avec les internats d'excellence: un encadrement conséquent avec 1 enseignant pour 12 élèves, des moyens financiers importants qui permettent de financer des projets de classe et par conséquent d'apprendre autrement. Les élèves des internats d'excellence réussissent parce que ces structures ont beaucoup de moyens !

Réduire les inégalités sociales et faire réussir les enfants, cela passe par la scolarisation en maternelle. L'école maternelle, ce n'est pas une garderie comme le prétendait Darcos. C'est une école où on socialise les enfants, on développe leur vocabulaire, leur motricité et où l'on fait les pré-apprentissage pour la lecture et l'écriture. Sarkozy et la droite ont supprimé de nombreux postes en maternelle et ont réduit à néant la scolarisation des 2-3 ans. Nous voulons la rétablir , en particulier dans les zones où il y a une situation sociale dégradée. 

Nous renforcerons l'école primaire . Beaucoup d'enfants quittent le CM2 avec d'énormes difficultés de lecture, d'écriture, des problèmes de compréhension de plus en plus importants parce qu'ils ont décroché. En effet, les aides (RASED) ont quasiment disparu. Cette année, c'est particulièrement flagrant. Par exemple ,dans mes classes de sixième, 1/3 des élèves ne mettent pas  de majuscule en début de phrase ...et je ne parle pas de l'orthographe plus qu'approximative . 

Il faudra ainsi mener une réflexion sur le collège et sur le lycée. 

Un grand chantier auquel vont s'atteler Vincent Peillon , ministre de l'Education ,et Georges Pau-Langevin, ministre de la réussite éducative.

Les commentaires sont fermés.