Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/05/2012

La liberté baillonnée



censure2.pngDepuis quelques jours, le Midi Libre  a décidé de façon autoritaire et sans en avertir les bloggueurs de faire "moderer " les commentaires par une société extérieure, la société Netino. 

Pourtant, il est bien indiqué ceci dans la charte d'utilisation de midiblogs :

" Nous vous rappelons qu'en tant qu'administrateur du blog, vous êtes responsable des contenus publiés sur votre blog, y compris des commentaires. Vous pouvez modifier ou supprimer ce commentaire en vous rendant dans la rubrique "Tous les commentaires" de l'onglet "Publications" du service."

Cette modération s'apparente à une censure déguisée, d'autant que lorsque je lis les commentaires rejetés, je ne comprends pas les critères qui ont amené à ce rejet..ou plutôt si pour quelques uns. Les mots FN, Bettencourt, Sarkozy utilisés dans un texte semblent entrainer systématiquement la non publication. 

Le plus cocasse , c'est que parfois sont indiqués les motifs de rejet et censure1.jpgc'est assez désopilant.


Evoquer l'affaire Béttencourt  : diffamatoire

Un candidat aux législatives écrit en commentaire "Votez pour moi": blagues interdites.

Et j'en passe et des meilleures....

La liberté ne s'use que si l'on ne s'en sert pas!

On commence par censurer les commentaires , on finira par censurer les notes publiées; Curieuse pratique pour un groupe de presse qui devrait être attaché à la liberté d'expression sous toutes ses formes, d'autant que c'est l'administrateur du blog qui est juridiquement responsable des contenus publiés. 

Par conséquent, étant responsable, je publierai à la fin de chaque note les commentaires censurés, sauf bien sur ce qui est diffamatoire. 

Pour protester contre cette censure qui ne dit pas son nom, je vous invite à signer cette pétition en cliquant sur le lien suivant et en la diffusant autour de vous

http://www.petitionpublique.fr/?pi=ka18rine

censure3.jpg

 

Commentaires

Ah bon vous trouvez normal que le sigle d un parti, fn, soit censuré? Mais qu eux, pas les autres? ?.. La censure serait elle deja dans votre tete?

Écrit par : Puzzle | 29/05/2012

Mon précédent commentaire fut donc censuré !

Mais voyez vous-même : les chose sont revenues à la normale.

Écrit par : Michel Benoit | 29/05/2012

Karine,
Comme je l'ai expliqué à Libre Parole d'Uzès, nous avons eu quelques soucis ces derniers temps avec certains commentaires de blogs d'où cette décision...pas vraiment judicieuse et sur laquelle nous allons revenir dans les prochains jours... il faut, parfois, savoir faire marche arrière. Avec toutes nos excuses.
Michel Pelamourgue
Directeur délégué aux nouveaux médias
Midi Libre
Tel.04 687 07 66 38

Écrit par : pelamourgue | 29/05/2012

Christine Lagarde, elle non plus, ne paye pas d'impôt...

On se rappelle que Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), avait appelé ce week-end les Grecs à prendre leur destin en main en s'acquittant notamment de leurs impôts, ajoutant que les enfants démunis d'Afrique ont davantage besoin d'aide que la population grecque.

"Je pense qu'ils devraient s'aider mutuellement (...) en payant tous leurs impôts", a-t-elle dit dans une interview publiée ce week-end par le Guardian, en évoquant "tous ces gens qui tentent en permanence d'échapper à l'impôt".

Pourtant... elle n'en paye pas elle-même

Malgré un revenu annuel de 380 939 €, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde est exemptée d’impôt sur le revenu, au nom d’un statut fiscal spécifique en sa qualité de fonctionnaire internationale. Donc, tous ses revenus et traitements issus du FMI ne sont pas imposables.

C'est une information publique, qu'on découvre sur le Tout sur les impôts de juillet 2011. Une révélation qui tombe mal pour Christine Lagarde, quelques jours après ses propos dans The Guardian, alors qu’elle appelait le peuple grec à s’entraider et à payer ses impôts.

bisousssssssss a bientot patrick leo paul ........................

Écrit par : patwan67@free.fr | 29/05/2012

Les commentaires sont fermés.