Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/04/2011

Ce cachet de la vieille poste qu'ils aiment tant

 

1402249232.jpg

 

Comment ça ? Détruire la vieille poste ? Mais vous n'y pensez pas ! C'est parce que l'idée de la démolition leur est insupportable qu'une poignée de Biterrois s'est réunie au sein de l'association les Timbrés de la vieille poste. L'initiative vise à réclamer ni plus ni moins que le classement de l'édifice, solution « envisagée » en 2002 par le ministère de la Culture, au temps où les Bâtiments de France s'opposaient à la démolition.

La protection ne vint pas, les Bâtiments de France firent marche arrière, et hormis l'ancienne conseillère municipale Geneviève Coste, plus grand monde ne bouscula l'establishment.


 

À cinq mois de la destruction
Les Timbrés ne seront pas de ceux qui laisseront s'écrouler la vieille poste en se souciant

 

comme d'une guigne de ce patrimoine légué par les architectes biterrois Harant et Juneau, affichant les prémices de l'art déco et de l'art nouveau. Une structure   « en béton armé construite en même temps que les Champs-Elysées à Paris, ou que le Printemps qui vient d'être classé », s'agace Geneviève Coste. L'ouvrage biterrois, qui avait obtenu le premier prix des Bâtiments publics en 1912, serait aujourd'hui bon à jeter ?   « On veut toucher la France entière et la diaspora internationale, intervenir auprès des ministres, presque même aller au niveau juridique », insiste Hubert Masi. Le   « presque » risque de ne pas suffire. Tout comme le réveil tardif, à cinq mois de la destruction, risque de peser bien peu de chose dans la balance face aux pelles mécaniques. Surtout s'il s'agit d'aller convaincre des ministères plus sensibles à l'UMP biterroise qu'à l'opposition citoyenne.   « Est-ce qu'on peut se permettre de rayer d'un trait de bulldozer un symbole du patrimoine biterrois ?, s'interroge Karine Chevalier.   On l'a fait pour la caserne, pour les phallus. Tout le XIXe et le début du XXe siècles sont rayés de la carte. » Et Hubert Masi de faire remarquer que les journées du patrimoine sont prévues les 17 et 18 septembre. L'occasion d'enterrer en grande pompe la vieille poste sous ses propres gravats.

 
ARNAUD BOUCOMONT dans Midi Libre

Commentaires

tout à fait d'accord avec vous pour garder ce patrimoine de la Ville

Laurent

Écrit par : laurent - mon journal de bord | 12/04/2011

Les commentaires sont fermés.