Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/02/2011

L'école de la main tendue

Ils   sont 22 à avoir effectué leur rentrée hier rue Gustave-Eiffel à la Coupe. Sans qualification, ces premiers entrants émanent de la Mission locale pour l'insertion. Très motivés, ils sont conscients de saisir une perche tendue par la Région. Ils seront jusqu'à 75 cette année dans cette école ouverte sur l'entreprise et suivront une formation alternée entre cours de remise à niveau et connaissance de soi, sensibilisation au développement durable et à la citoyenneté et stages en entreprises.

 

Cursus personnalisé


'La mission Locale

pour l'Insertion fait partie des principaux prescripteurs, explique Florence Vayssié.   Ces 22 jeunes sont tous inscrits chez nous, ils ont passé un entretien individuel et ont été sélectionnés. Ils ont tous besoin de retrouver un cadre institutionnel, sans entrer dans le système scolaire dont ils ne veulent plus. Les formations de la région sont en baisse et c'est pour nous une opportunité'. 'Dans cette école, il y aura des entrées et des sorties permanentes, chaque élève suivant son cursus personnalisé, détaille Sylvie Ratajac, référent.   'On travaille dans la dentelle, car chacun a son propre parcours et on tient compte de ses capacités, de ses souhaits, explique Karine Chevalier, élu régionale   , déléguée à la formation professionnelle.   'L'élève reçoit une aide également sur le plan social et psychologique. L'objectif étant l'égalité des chances, nous tentons de lui redonner une nouvelle chance, en lui proposant de nouvelles règles de jeu. Nous visons un projet professionnel avec, derrière l'école, un contrat d'apprentissage pour le diriger ensuite vers une qualification, soit un CAP soit un bac pro. Et ça marche, nous avons 70 % de réussite, avec de beaux exemples, comme une jeune femme qui, aujourd'hui, est responsable d'un grand magasin franchisé à Montpellier'. Avoir un projet c'est bien, mais insuffisant. Grâce à cette école, le souhait personnel va enfin prendre forme professionnelle pour tous ceux, qui, sortis du système ne voyaient pas comment le concrétiser.

Les commentaires sont fermés.