Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/01/2011

Mariage forcé

Janvier s'achève et avec lui, la période des voeux.

Des cérémonies de voeux très nombreuses: l'occasion de dresser des bilans, de tracer des perspectives.

Des cérémonies très variées:

 - avec  première partie ( film, diaporama, spectacle des associations...) ou sans

- le maire seul , ou entouré du conseil municipal ou d'autres élus du territoire

 - des discours savamment improvisé ou lus

- une assistance le plus souvent très nombreuse, parfois  clairsemée.

Des formes très diverses pour ces voeux mais une seule préoccupation au coeur de tous les discours:  celle de l'intercommunalité.

Et cette question  se pose avec une acuité particulière dans le grand biterrois.

Où l'on voit une communauté d'agglo à l'intérieur de laquelle les décisions sont prises de manière autoritaire , sans tenir compte des arguments des communes concernées. L'épisode récent du choix d'implantation de la piscine Sud en est l'ultime illustration ...

Une communauté d'agglo endettée qui , pour assurer ses fins de mois,  n'a d'autres choix que de prendre de nouvelles compétences pour que la dotation de l'état soit plus importante..

Une communauté d'agglo qui avait déjà créé l'an passé un impot supplémentaire !.

Une communauté d'agglo qui s'étiole , qui se replie car personne ne veut la rejoindre , ni Agde ( dont le maire est pourtant un ami politique de Couderc ), ni les communes alentours réunies au sein de la Domitienne.

Cette question va hanter toute l'année 2011 puisque en Décembre, la nouvelle carte de l'intercommunalité sera  dessinée :aucune commune ne doit être isolée; le nombre d'intercommunalités doit être réduit . Et ces mariages se feront  soit avec l'accord des élus, soit par décision autoritaire du préfet.

Quel ne fut pas mon étonnement d'entendre alors  le sous préfet de béziers faire l'apologie du mariage forcé, expliquant que les mariages d'amour finissent mal , en général!


 

 

images.jpeg

 

 

 

Commentaires

Il parle peut-être dans son conflit...de "mariages d'amour qui finissent mal"!...(humour)...une légère coloration "machiste" tout de même, voir "phallocratique", puisque en général c'est forcé...pour la femme!...en général!...(curieux esprit que celui ci)...avec de telles références il y a encore du chemin à faire...Cordialement ALAIN.

Écrit par : bordeau alain | 29/01/2011

Le sous-préfet ferait mieux de s'attaquer à la cause qu'aux conséquences. Pourquoi personne ne veut rejoindre la communauté biterroise?
Ce n'est assurément pas par idéologie puisqu'on trouve des communes de tous bords qui refusent ce rapprochement.
Il faut en effet chercher du coté de la gestion dispendieuse de l'agglo biterroise : les communes n'ont pas envie de compenser les dettes biterroises. Et encore moins de se livrer à un clan dont les décisions ne vont pas dans le sens de l'intérêt général.

Écrit par : thierry | 01/02/2011

Nous subissons le despotisme de Raymond Couderc sur Béziers mais il a été élu 3 fois sur la ville en passant par les urnes.
Il est président de l'Agglo, nous subissons ses impôts, ses décisions dictatoriales sans jamais passer par les urnes. Une régression démocratique incroyable.

Écrit par : Armand Gonzalez | 05/02/2011

Les commentaires sont fermés.