Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/04/2009

La mémoire salie de Roger Salengro (suite)

affiche-marine-salengro-1.gif Non seulement le Front National salit la mémoire de Roger Salengro mais encore il falsifie l'Histoire. Le Pen prétend que Roger Salengro voterait Front National car il aurait institué une loi instaurant la préférence nationale. C'est faux. Cette loi n'existe que dans son imagination . Et gràce à une curieux traitement de l'Histoire

→ En 1931, les socialistes déposent une proposition de loi qui veut limiter l'entrée des étrangers .En effet, à cette époque, les socialistes pensent l'immigration comme un moyen pour le patronat de faire baisser le coût de la main d'oeuvre puisque ouvriers français et ouvriers étrangers n'ont pas les mêmes droits. Aussi, leur proposition de loi prévoit d'obliger les patrons à payer des salaires identiques aux ouvriers français et étrangers avec fortes amendes à la clé:« Un salaire normal égal pour chaque profession, et dans chaque profession pour chaque catégorie d’ouvriers au taux couramment appliqué dans la ville ou la région où le travail est exécuté. » art.7.
Il comprend aussi une disposition révolutionnaire à cette époque: indemniser le chômage de la même manière. « Les travailleurs étrangers admis à travailler en France percevront les secours du chômage dans les mêmes conditions que les travailleurs français » art. 9.

Cette proposition de loi est combattue par la droite et l'extrème droite car trop favorable aux étrangers .Elle ne sera pas adoptée. On est loin de la « préférence nationale » prônée par le Front national!

→ En 1932, le gouvernement Herriot (radical) propose une autre loi limitant l'entrée des travailleurs étrangers mais là, il n'est pas question de prévoir d'égalité de traitement entre ouvriers français et étrangers. Les députés de la SFIO , dont Roger Salengro, votent contre cette loi qui sera adoptée malgrè eux.

.Affiche_du_FN_scandaleuse_s.jpg


Voici l'affiche que devrait utiliser le FN pour ne pas gruger ses électeurs

Les commentaires sont fermés.