Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2017

Quel accord ?

Je crois que je n'ai pas tout compris...Hamon Jadot font un accord: Jadot s'efface en échange de 43 circonscriptions réservées dont + de 10 gagnables .....
.Naïvement, j'imaginais que ce sacrifice électoral pour le PS allait avec l'absence de candidats EELV dans les autres circonscriptions....Eh bien non, on leur laisse des sièges (comme si on allait en gagner pléthore) et ils mettent des candidats partout , qui dans notre region les empêcheront d’accéder au second tour pour la plupart .
Le tout , sans consulter à minima les militants !
De qui se moque-t-on?
Sans parler du programme devenu un copié-collé d'EELV !
Un accord qui n'apporte rien : Jadot n'aurait pas été candidat faute de parrainages et de fric : pour être remboursé de ses frais de campagne , il faut faire 5 %. Et ça fait bien longtemps qu'un vert à la présidentielle n'a pas atteint ce Graal!

 

06/12/2016

@manuelvalls candidat à la Présidentielle #RienNestEcrit


04/12/2016

#Beziers: la gauche #PS la plus bête du monde @najatvb

L'opposition municipale socialiste s'est enfin réveillée ! En léthargie depuis 2014, nous étions à jeun d'entendre quelque prise de position que ce soit. Certes il y a Couquet pour le PC qui nous amuse régulièrement mais bon, tout cela n'est pas très sérieux. Voilà qu'aujourd'hui, on découvre avec ravissement un communiqué d'un des 3 élus socialistes. Enfin !!

Il est vrai que Ménard, triste sire, s'est une nouvelle fois surpassé : le communiqué de la ville de Béziers dépasse l'entendement :

najat1.PNG

najat2.PNG

Si l'on y ajoute les commentaires nauséabonds de ses thuriféraires, on touche à l'injure publique et à l'incitation à la haine raciale :

najat3.PNG

najat4.PNG

 

On se précipite donc avec avidité sur la violente charge de Dolorés Roqué contre...Elie Aboud !!

artroqué.PNG

Certes ce dernier ne l'a pas volé, mais il y a tout de même une différence de nature entre les positions politiques du député de droite, et les propos abjects de l'édile de Béziers et de ses sinistres soutiens.

On se retrouve comme en 2014, quand Duplaa et consorts ont pilonné avec une constance remarquable la droite républicaine, épargnant soigneusement une extrême droite pourtant conquérante. Il faut croire qu'une partie de la gauche biterroise n'a rien compris, n'a rien appris.

 

03/12/2016

Le choix de @fhollande est "un choix qui force le respect" @manuelvalls


Valls sur le renoncement d'Hollande: "Un choix... par LEXPRESS

01/12/2016

L'espoir

Je salue la décision courageuse de François Hollande. Il faut désormais laisser du temps au temps pour que l'Histoire juge son action. 

Je soutiens avec enthousiasme mon ami Manuel Valls , porteur aujourd'hui des valeurs de la gauche et de la République . Militant ensemble depuis nos jeunes années aux côtés de Michel Rocard,  il sait pouvoir compter sur mon total engagement .L'ayant toujours connu déterminé , pugnace, je suis convaincue qu'il est le seul à  porter   "le sursaut collectif qui engage tous les progressistes " voulu par le Président de la République . Manuel Valls est le seul à pouvoir mener un combat victorieux contre la droite et l’extrême droite face à laquelle il n'a jamais transigé.

27/07/2016

Indigne!

Quelle mouche a donc piqué le Premier Fédéral du PS héraultais, conseiller régional et accessoirement  attaché parlementaire de la députée Fanny Dombres Coste ?

C'est avec stupeur qu'on a découvert ses propositions : instauration de la loi martiale, enfermement des "suspects "dans des camps de rétention sous 8 jours,  ,perpétuité réelle..... Cambadélis avait appelé le PS à se dépasser : il n'imaginait  certainement pas que le premier responsable de la fédération de l'Hérault allait dépasser Wauquier, Le Pen et consorts sur leur droite extrême.

Oui, l'effroi provoqué par ces attentats est immense. 

Oui, nous sommes tous choqués par ces attentats qui, de Charlie à aujourd'hui,  attaquent notre République démocratique et laïque.

Oui, il nous faut protéger tous nos concitoyens.

Oui, il nous faut faire face au totalitarisme islamique. 

Mais pas en reniant ce que nous sommes. Pas en reniant les valeurs fondamentales de notre République. Pas en mettant à bas l'état de droit. 

A Wauquier, qui n'était pas allé aussi loin que Bourgi, voici ce que le Premier Ministre, Manuel Valls , répliquait il y a quelques jours:« La France dont je dirige le gouvernement ne sera pas celle où seront instaurés des centres où l'on enferme de manière indéterminée pour un temps indéterminé des individus qu'on suspecte, pour reprendre votre mot. Je ne me laisserai jamais entraîner par un opportuniste ».

 


 

bourgi.PNG

08/05/2016

Robert #Menard et la liberté de la presse : soutien aux journalistes de @MLBeziers

Dans une autre vie, Robert Ménard, journaliste, avait fondé "Reporters sans frontières " et arpentait le monde pour défendre, là où elle était menacée, la liberté de la presse. 

Désormais, Robert Ménard, devenu maire, combat cette liberté de la presse qu'il a tant défendue. Pour l"ancien journaliste, une bonne presse est une presse à sa botte et un bon journaliste un journaliste qui chante ses louanges. 

Depuis son accession à la mairie, Robert Ménard s'en prend donc avec une régularité de métronome aux journalistes de Midi Libre en multipliant les intimidations: procès en diffamation contre une journaliste (procès qu'il a perdu), nom et photo d'un journaliste jeté en pâture sur la page facebook de la mairie et maintenant une page entière du "journal" municipal dénigrant le travail d' Arnaud Gauthier , le chef d'agence de Midi Libre .

Face à ces procédés indignes qui remettent en cause la liberté d'expression et la liberté de la presse , le Parti Socialiste Béziers 3 apporte tout son soutien aux journalistes de Midi Libre . 

La liberté de la presse ne s'use que si l'on ne s'en sert pas . Servez vous en !

18/04/2016

Dialogue citoyen : et si on avait parlé d'école ....

dialogues-citoyens-les-temps-forts-de-lemission-avec-hollande-web-021843379613.jpgIl y a quelques jours , l'Unicef a publié un rapport qui classe les 41 pays de l'OCDE selon les revenus, l'éducation, la santé et le bien être des enfants.  Et qui place la France en 37ème position pour l'accroissement des inégalités à l'école....  Sauf que ce rapport se base sur les chiffres de la dernière enquête PISA , effectuée en 2012 et qui sanctionne les effets de 10 ans de politique de droite dans l'éducation nationale.

Depuis son élection, François Hollande a fait de l'éducation nationale une priorité , que ce soit en termes budgétaires ou pédagogiques :

- recrutement d'enseignants (60000 en sus des départs en retraite ) pour remédier aux coupes sombres effectuées par Sarkozy qui considéraient les profs comme une variable d'ajustement budgétaire;

- formation des jeunes enseignants, que la droite avait supprimée, comme si le métier d'enseignant était le seul que ne nécessite pas un apprentissage ;

- priorité à l"école primaire avec de nouveaux cycles, de nouveaux programmes, de nouveaux rythmes scolaires , plus de maitres que de classes .... car c'est au primaire que l'essentiel se joue avec l'apprentissage de la lecture ; 

- et maintenant , réforme du collège avec en ligne de mire l'égalité, le changement de méthodes pédagogiques pour donner du sens aux apprentissages . Bref , une révolution silencieuse...

C'est parce que la gauche ne peut accepter que l'école accroisse les inégalités sociales que la loi de refondation de l'école a été faite. 

J'aurais aimé que , au cours de ce dialogue citoyen, cette question fondamentale soit évoquée !

 

11/12/2015

Dimanche,optons pour le tri sélectif !

triselectif.png

08/12/2015

Le barrage républicain

Manuel Valls a le mérite de la clarté. Ce n'est qu'en retirant ses listes que la gauche ne favorise pas l'élection du FN et établit un cordon sanitaire entre les partis républicains et l'extrême droite.

Les Le Pen ne s'y  sont pas trompées , qui  s'inquiètent faussement de l'avenir d'un PS sans élus régionaux en Nord Pas de Calais ou en PACA .

D'ailleurs , on n'entend pas le même son de cloche dans le Grand Est où pour quelques strapontins au Conseil Régional,le maintien de Masseret assure mécaniquement la victoire du FN. C'est ce qui s'est produit à Béziers aux municipales.1 an après, on ne peut que constater l'étendue des ravages politiques d'un tel choix:

-une opposition municipale socialiste amorphe , aux abonnés absents

- un PS qui ne cesse de dévisser 

-une UMP qui s'effondre

- une extrême droite triomphante.

Se retirer est un choix douloureux mais c'est le choix  du respect des valeurs qui nous animent

15/11/2015

La République en deuil

Permalien de l'image intégréeRassemblement républicain en hommage aux victimes des attentats de Paris

lundi 16 novembre à 19 h

Place du 14 juillet 

à l'initiative du collectif citoyen Paul Riquet.

 

Le collectif Paul Riquet rassemble les associations, syndicats et partis politiques qui se reconnaissent dans les valeurs républicaines, laïques et humanistes de la nation

24/10/2015

Georges Frêche

Georges Frêche est mort il y a 5 ans , le 24 octobre 2010 , quelques mois à peine après avoir remporté une éclatante victoire aux Régionales, contre le PS dont nous avions été exclus pour l'avoir suivi. 

Aujourd'hui, Ge1214757_265_freche5_1200x800.jpg

26/09/2015

LGV : Toulouse enterre le Languedoc

C'est une bien bonne nouvelle pour les Toulousains mais très mauvaise pour les Languedociens et Roussillonnais: le gouvernement valide la construction de la ligne nouvelle Toulouse Bordeaux , repoussant de fait la LGV Montpellier Perpignan aux calendes grecques.

La région Midi Pyrénées a été plus fûtée que le Languedoc Roussillon: Martin Malvy a accepté de  financer la LGV Paris Bordeaux à condition que soit construite la LGV Bordeaux Toulouse . Ce que n'a pas osé faire la région Languedoc Roussillon qui finance le contournement Nimes Montpellier sans garantie pour Montpellier Perpignan. 

Une aberration ! Le contournement Nimes Montpellier  inclût 2 gares nouvelles inutiles tant que le maillon manquant n'est pas réalisé . 

Cela fait maintenant plus de 20 ans que l'on amuse le peuple et les élus avec des études ruineuses qui n'en finissent plus. Preuve en est: hier encore, des élus se réunissaient une nouvelle fois pour réfléchir au tracés et à sa mixité sous la gouverne de SNCF Réseau (ex-RFF) alors qu'il n'y a toujours pas le moindre bouclage de financement à l'horizon.

Par ailleurs, on ne peut que s'interroger sur la cohérence européenne. L' Espagne a fait une ligne nouvelle reliant Madrid-Barcelone et Perpignan, faute de mieux. Pendant ce temps, la France construit une ligne nouvelle Paris Bordeaux Dax qui ne relie rien .....C'est un gag presque risible s'il ne coûtait des milliards.

En attendant, les Languedociens et Roussillonnais sont à nouveau sacrifiés avec l'aval de Carole Delga qui se félicite pour Toulouse et annonce une  réflexion à venir pour " les axes Toulouse-Narbonne ,Montpellier Perpignan Barcelone " . Sans doute ignore-t- elle que la réflexion est engagée  depuis les années 90 et que les Espagnols arrivent déjà à Perpignan sur une ligne nouvelle !

 

 

15/09/2015

Cambadélis: voir Béziers et vomir

Quelle mouche a piqué Cambadélis ? Certes il a souhaité répliquer sèchement au ministre anonyme qui envisageait des alliances avec les Républicains. Mais de là à expliquer qu'il n'y aurait aucun désistement républicain, et surtout pas là où Le Pen fille et petite-fille peuvent gagner, il y a un pas dangereux. Offrir la deuxième région de France à Le Pen comporte un risque certain pour la suite et notamment 2017. Il est vrai que si le PS doit se désister partout où il termine en troisième position...Bref. Mais nous sommes à Béziers particulièrement bien placés pour connaître les conséquences d'un maintien au second tour, quitte à faire passer le FN.

Tout d'abord sur l'élection elle même, contrairement à ce que laisse supposer les sondages, lorsque la gauche se maintient dans de telles conditions, elle perd des voix !! On l'a vu lors des municipales de Béziers, la liste de gauche (fusion PS+PC) perd 1448 voix et 6% par rapport au total théorique PS+PC. Mais surtout, l'UMP et le FN qui n'avaient pourtant pas de réserves voient eux leurs suffrages augmenter tant en voix qu'en pourcentage. Trois explications probables :

  • la mobilisation des abstentionnistes est plus favorable quand la victoire est possible, en clair une troisième place n'a aucune chance d'enclencher une dynamique positive

  • malgré le maintien, une partie des électeurs de gauche ont joué le réflexe républicain. Ca paraît très clair à Béziers où l'UMP a gagné 2174 voix sans réserves.

  • La banalisation du vote FN encourage certains électeurs de droite à voter FN. Ainsi, au deuxième tour, Ménard gagnait 1799 voix

Bref, au mieux, le gauche se démobilise tandis que droite et extrême droite gagnent des abstentionnistes,.Au pire, on assiste à un déport généralisé vers la droite : gauche vers droite et droite vers extrême droite.

municipalesbéziers.PNG

Et le coup d'après ?

Le coup d'après c'est encore pire : à Béziers, le FN a raflé les 3 cantons y compris les villages lors des départementales avec des scores de 54 % contre les candidats de droite ou de gauche, et même 59% contre un candidat PS pourtant vice président du conseil régional : le plus mauvais score de France dans cette configuration.

Au delà du simple constat électoral, le ni-ni socialiste recèle trois dangers que nous connaissons à Béziers.

- Offrir une légitimation : depuis l'accession de Ménard à Béziers qui avait lui-même souhaité faire de sa ville un labo de l'extrême droite, le FN est désormais un parti de gouvernement, certes local pour l'instant, mais ô combien observé. On est bien loin des errements de Vitrolles ou Marignane.

  • La propagation des idées : Ménard, en conquérant Béziers, s'est offert une tribune inespérée. Point besoin de démonstration...Et la propagation des idéaux d'extrême droite se diffuse à grande vitesse. A Béziers, le racisme et la xénophobie se revendiquent désormais sans complexe. Ils appellent ça « libérer la parole »...Il s'agit surtout de libérer la parole d'extrême droite : Ménard invite désormais tous les réactionnaires et penseurs de la fachosphère à venir disserter devant un public conquis. Et ça marche ! La pensée d'extrême droite est aussi contagieuse que la peste bubonique. Il suffit pour s'en convaincre d'observer les résultats des dernières élections dans les communes proches de Béziers.

  • Enfin, l'ouverture des vannes entre droite et extrême droite : la porosité des électorats était certes connue, mais le maintien du cordon sanitaire permettait de contenir au moins au second tour le basculement vers le FN. Désormais, la gauche ayant décrété que droite et FN c'est pareil l'électeur ne ressent plus aucun frein à basculer vers son penchant naturel. La droite républicaine tente de faire le grand écart mais de plus en plus de cadres LR sont tentés par des alliances. Combien de temps tiendra-t-elle encore ?

 

Cambadélis devrait tirer les leçons du laboratoire biterrois. Se maintenir et faire passer le FN n'augure pas forcément des lendemains qui chantent.

12/09/2015

Béziers, capitale mondiale du révisionnisme

Aujourd'hui , Ménard reçoit en grandes pompes le congrès d'une association révisionniste. Après avoir effacé de Béziers la date du 19 mars, le voilà qui  réécrit l'histoire de la colonisation  et de la guerre d'Algérie. Le mail que cette association  a envoyé à ses adhérents est tout un programme...

congrèsveritas.PNG

09/09/2015

La nausée

Ignoble, raciste,xénophobe.Les mots manquent quand Ménard se surpasse.La couverture du dernier journal municipal (peut-on encore l'appeler ainsi ?)est digne des propagandes vichystes des heures les plus noires de notre histoire.Jouant sur les angoisses, les pulsions les plus glauques, les fantasmes, assénant les mensonges,Ménard sème la peur et incite à la haine de l'autre.C'est une fois de plus (une fois de trop ?)indigne d'un élu qu'on ne peut décidément pas appeler républicain.

Le torchon de Béziers

Toujours plus loin dans l'ignominie, la lecture  du torchon municipal  laisse sans voix .

jdbmenard.PNGCeux qui en mars 2014 expliquaient doctement que l'UMP et l’extrême droite , c'était la même chose peuvent-ils encore soutenir la même thèse à la lecture de cette prose ? Il n'est pas besoin d'analyse complexe pour distinguer les partis qui sont dans le champs républicain de ceux qui n'en sont pas .

Comment ces socialistes et communistes  qui ont refusé le front républicain peuvent-ils encore se regarder dans une glace ? Ils ont permis à Ménard de s'installer dans la mairie et de déverser sur la ville ces tombereaux de haine !

J'ai honte pour Béziers.

 

 

06/09/2015

Le choc des photos, le poids des mots.

Il aura fallu la photo de ce petit garçon, mort noyé sur la plage pour que ceux que l'on appelait jusqu'à présent les migrants deviennent des réfugiés. 

Il aura fallu cette photo pour que ces hommes, ces femmes, ces enfants ne soient plus des statistiques froides de cadavres déshumanisés , égrainées jours  après jours sur les chaines d'infos. 

Il aura fallu l'émotion suscitée par cette photo pour que ces hommes, ces femmes, ces enfants qui fuient la guerre, l'oppression,  le totalitarisme ne soient plus vus comme des envahisseurs à l'assaut de la riche Europe.

Il aura fallu le courage politique d'une femme , Angela Merkel ,consciente des responsabilités historiques de l'Allemagne et porte-drapeau des valeurs qui fondent l'UE pour que les portes s'entrouvrent .« Les droits civils universels étaient jusqu’ici étroitement associés à l’Europe et à son histoire. Si elle échoue sur la question des réfugiés, ce lien étroit se briserait et ce ne serait plus l’Europe telle que nous nous la représentons. »

Il parait que la France est la patrie des droits de l'Homme......

 A lire  ICI le texte de Guy Sorman « Les réfugiés d’aujourd’hui me rappellent mon père fuyant le nazisme »

 

 

 

29/08/2015

JC Cambadélis, les valeurs et Béziers

Cambadélis-valeurs.jpgJean Christophe Cambadelis l'affirme : à gauche , les valeurs décident de tout. Que ne l'a-t-il pas montré avec plus de force à Béziers aux municipales !

A Béziers où les socialistes de la  liste de Jean Michel Duplaa et Dolorés Roqué ont prêté main forte à Ménard en se maintenant et en rendant inéluctable sa victoire.

Certes , J C Camabdélis  a prononcé quelques mâles paroles , comme il sait si bien le faire :"C'est une attitude inacceptable du point de vue des principes, inacceptable du point de vue de notre philosophie et consternante du point de vue des raisons qui l'ont inspirée. " Mais , hormis cette déclaration,  il n'a rien fait à l'encontre de celles et ceux qui ont bafoué les valeurs de la gauche pour "un strapontin municipal". Ni exclusion, ni sanction....Bien au contraire !

Demain , la même question se posera: que faire si le FN est en position de l'emporter  ? Se maintenir pour avoir des strapontins de conseillers régionaux d'opposition ou se retirer car les valeurs et l'éthique républicaine priment face un parti qui plonge ses racines dans l'eau de Vichy? 

Or , signe alarmant :la liste héraultaise présentée par Carole Delga comprend uniquement les Biterrois qui ont fait fi de ces valeurs  et ont favorisé l'élection de Ménard. 

Il est donc plus que temps que Carole Delga  prenne des engagements nets en cas de risque FN

 

 

11/07/2015

Rendez vous en décembre

Chères et chers camarades, 

Je remercie tous ceux qui, faisant fi des pressions, ont courageusement voté pour la liste que j'ai déposée. 

J'espère que les 70 % de camarades qui ont choisi la liste proposée par Hussein auront eu raison. Réponse en décembre !

 

08/07/2015

#PS34 #regionales2015 Liste « L'Hérault gagnant pour @CaroleDelga »

 

Chères et chers camarades

 

Trois listes se présentent aujourd'hui à vos suffrages pour représenter l'Hérault lors des prochaines élections régionales de décembre. C'est une situation inédite que certains déplorent quand d'autres au contraire se félicitent de l'existence du débat démocratique. Quoi qu'il en soit, cette situation témoigne des difficultés de nos instances fédérales à rassembler ce qui est épars.

 

Rassembler, c'est savoir se mettre en retrait pour l'intérêt collectif. Un premier fédéral a autant de légitimité à être élu que d'autres. Mais il est un acteur essentiel dans les choix et ne peut donc, du point de vue de l'éthique ,se désigner tête de liste. Surtout, une liste a vocation à gagner. Or, chacun connaît aujourd'hui le rejet marquant des appareils politiques par nos concitoyens. Je considère donc qu'un homme d'appareil en tête de liste n'est pas un signe positif à l'adresse de nos électeurs.

J'ai donc souhaité une liste où Hussein Bourgi, pour qui je garde toute mon amitié, ne soit pas tête de liste.Je ne souhaite pas non plus que cette consultation se transforme en référendum pro ou anti Bourgi. Hussein représente notre parti. Il a été brillamment élu premier fédéral. C'est pourquoi je l'ai positionné en N°3.

 

Le numéro 1 sera Sébastien Dénaja. Celui qui a la lourde responsabilité de «tirer» la liste doit être connu, reconnu et brillant orateur. Sébastien est un député de la nouvelle génération, brillant, jeune, connu non seulement dans sa circonscription mais aussi au delà grâce à ses nombreuses interventions médiatisées. Je fais mien les propos de Kleber MESQUIDA: «un député est élu sur une circonscription de 120 000 habitants et leur nom est connu de Tous…»

 

Au delà du choix de la tête de liste, il ne s'agit pas de bâtir une liste de motions, encore moins de copains. Pas plus qu'une liste de consolation pour les battus des précédentes élections ou ceux qui ne pouvaient se présenter.

 

Non! Il faut bâtir la liste qui gagnera les élections régionales, en tenant compte de la répartition territoriale et en mélangeant subtilement ceux qui sont connus sur leur territoire ou pour leurs compétences ou leurs implications, et les valeurs montantes de notre parti, car il s'agit aussi de préparer l'avenir.

 

Cette liste est composée d'élus, indispensables quoi qu'en pensent certains, et de militants actifs dans leur domaine. Chaque pierre y trouvera sa place pour bâtir ce rempart contre l'extrême droite. Car j'adhère totalement au propos de notre tête de liste Carole DELGA: «notre adversaire c'est le FN». Et j'approuve totalement (encore une fois!) Kleber MESQUIDA qui a déclaré à propos des municipales de Béziers: c'est «une erreur stratégique de ne pas avoir retiré notre liste»

 

La force de cette liste c'est qu'elle n'est issue d'aucune motion, d'aucun courant, d'aucune pression, d'aucune sollicitation. Ni amitiés, ni inimitiés mais efficacité!

Oui! ceux qui expliquent qu'ils n'ont pas été sollicités ont raison!Et ceux qui expliquent qu'ils ne voulaient pas en être vous garantissent ainsi qu'elle n'est pas une liste de copains.

 

Alors, lorsque viendra le moment du choix, n'écoutez ni les institutions, ni les pressions, ni les motions. N'écoutez que votre intelligence et votre conscience.

Mais répondez simplement à la seule question qui vaille: quelle est la meilleure liste pour gagner?.

 

 

05/07/2015

Liste alternative:que disent les statuts du PS ?

Conseillère fédérale, je viens de déposer une liste alternative à celle présentée par le conseil Fédéral. 

Les statuts et la circulaire nationale sont très clairs: tout conseiller fédéral peut proposer une liste en puisant  dans le vivier de ceux qui ont fait acte de candidature . Nul besoin de leur demander leur accord .C'est ce que j'ai fait .

Cela peut sembler surprenant mais c'est ainsi. Une même personne peut donc se retrouver candidat sur plusieurs listes, sans avoir pour autant donné son aval.Si la  liste qui sera investie par les militants ne lui convient pas , c'est  à ce moment là qu'il peut s'en retirer.

Vu le temps restreint (24 heures y compris la nuit..) qui m'était imparti, j'ai considéré  que Sébastien Dénaja est le mieux à même de conduire la liste héraultaise des régionales. Jeune député, brillant, il a été co-rapporteur de la loi sur l'organisation territoriale qui crée la grande région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées. Il est donc le mieux placé pour défendre les interêts de l'Hérault tout en connaissant parfaitement les mécanismes de la loi. 

Une liste pour les régionales 2015 :"L'Hérault gagnant pour Carole Delga "

 

J'ai refusé la 12ème place que m'a proposée Hussein Bourgi ce vendredi soir.

Je déplore d'abord l'absence totale de concertation au sein de la motion A. Aucune réunion, aucune proposition soumise aux militants de la motion A. 

Je ne souhaite pas participer à une liste où figurent ceux qui ont contribué à l'élection de l'extrême droite à Béziers dans les conditions que tout le monde connait.

Comme l'a dit notre tête de liste, Carole DELGA, "mon adversaire c'est le FN". On ne lutte pas contre le FN avec ceux qui n'ont pas respecté la consigne nationale de retrait républicain à Béziers.

C'est pourquoi , conformément à nos statuts, j'ai déposé en tant que conseillère fédérale une liste "L'Hérault gagnant pour Carole Delga" qui sera soumise au vote des militants le 9 juillet 2015 .

liste:

1/ Sébastien DENAJA

2/ Gaëlle LEVEQUE

3/ Hussein BOURGI

4/ Karine CHEVALIER

5/ Claude ZEMMOUR

6/ Marie Hélène VIDAL

7/ Yves BAILLEUX MOREAU

8/ Magali COUVERT

9/ Laurent PRADEILLE

10/ Josiane RICARD

11/ Francis CROS

12/ Philippa SIEMANO

13/ Joel ABATI

14/ Josette CLAVERIE

15/ Pierre POLARD

16/ Gaelle TUFFOU

17/ Serge PESCE

18/ Véronique MAUROY

19/ Emmanuel MARGUERITTE

20/ Elisabeth FONTAINE

21/ Lionel GAYSSOT

22/ Tatiana CAPUOZZI BOUALAM

23/ Noël GUILLOTIN ALPHONSE

24/ Pénélope GUIBAUD GREFFIE

25/ Nicolas FORESTIER

26/ Maryse ALBO

27/ Christophe DAULIN

28/ Elisa PEINTURIER

29/ Yvan NOSBE

30/ Maryse BOGUE

31/ Philippe DOUTREMEPUICH

32/ Marie Christine CHAZE

08/05/2015

Rassemblement #républicain à #Beziers le 9 mai

 

Nos associations et organisations appellent tous les citoyens attachés aux valeurs républicaines à se rassembler devant la statue de Jean Moulin, Biterrois de naissance et Héros de la Résistance, pour dire leur opposition et leur condamnation des déclarations du Maire de Béziers sur les statistiques ethniques et religieuses des écoliers de Béziers.

Nous refusons les théories abjectes professées par l’extrême droite et nous dénonçons ceux qui s’en servent pour porter atteinte à la cohésion sociale et au pacte républicain.

Nous sommes attachés à une société qui respecte la dignité de chaque citoyen et nous sommes vigilants quant au respect des droits de tous.

 

Appel à un Rassemblement Citoyen

Samedi 9 mai 2015 à 10h30

Place du 14 Juillet – Champs de Mars

Devant la statue de Jean Moulin

 

-        Pour dénoncer l’extrême droite qui stigmatise et qui divise

-        Pour défendre la République laïque et sociale

-        Pour faire vivre les idéaux de tolérance et de fraternité

 

 

 

07/05/2015

Fichage

fichagegeluk.jpg